L’atelier de transformation des plantes

Les feuilles des plantes sauvages ainsi que les fleurs sont détachées des tiges à la main, tandis que d’autres, telles que la menthe ou la mélisse, sont récoltées à l’aide d’un sécateur ou d’une fauchette.

Séchage des plantes

Toutes les plantes sont mises à sécher entières afin de préserver leurs qualités et leurs arômes, mais aussi afin de prolonger leur durée de conservation.

Immédiatement après la cueillette, elles sont disposées en petites couches sur des claies de séchage dédiées à cet effet, et y restent le temps nécessaire à la déshydratation effective des plantes, de quelques jours à deux semaines.

Fleurs de mauve sur une claie de séchage

La température idéale de la pièce avoisine les 30 °C. Aucun moyen de chauffage n’étant utilisé, le séchage dure plus ou moins longtemps selon la saison.

Quelques plantes plus fragiles, telles que le bleuet, le bouillon-blanc ou encore le basilic, ainsi que les fruits, sont mis à sécher dans un déshydrateur électrique de faible consommation énergétique.

Un déshumidificateur est placé dans la pièce afin d’absorber l’humidité issue des plantes, et afin d’éviter que les plantes fraiches nouvellement apportées au séchoir ne réhumidifient celles qui sont en train de sécher.

Les plantes sont séchées à l’ombre, car la lumière engendrerait une perte des couleurs, et surtout une dégradation des principes actifs.

Stockage des plantes

Une fois séchées, les plantes sont stockées entières dans des sacs en papier opaques et bien fermés, en attendant d’être assemblées pour constituer les différents mélanges de tisanes et d’aromates.

Sac en papier opaque pour le stockage de fleurs de mauve

Confection des tisanes & aromates

Une étape importante et requérant de la patience vient ensuite : l’émondage, consistant à séparer les feuilles des tiges. Il doit être réalisé soigneusement afin que les plantes restent les plus entières possible, en particulier pour les tisanes, et que leur qualité soit ainsi préservée.

Pour la confection d’épices, les plantes sont hachées finement afin d’être plus facilement utilisables en cuisine.

Le nouvel atelier

Un nouvel atelier destiné à sécher et stocker les plantes directement sur le jardin est en cours d’aménagement et sera terminé d’ici ce printemps 2021.

L’espace de stockage et de conditionnement des plantes est déjà opérationnel depuis ce début d’année 2021. Le séchoir sera aménagé avant les 1ères cueillettes sauvages, à la fin du mois de mars.

L’efficacité du travail sera accrue, car les plantes pourront être mises au séchoir plus rapidement après la récolte, et la capacité de séchage sera également augmentée.

Nouvel atelier de séchage et de stockage des plantes
Espace de stockage des plantes et plan de travail