Le Jardin et les Simples

Depuis des temps immémoriaux, les simples, nom donné aux plantes médicinales au Moyen-Age, poussent tout autour de nous, dans les jardins et dans la nature. Alors qu’elles faisaient jadis parties du quotidien, les plantes sont peu à peu tombées dans l’oubli. Elles recèlent pourtant de tant de trésors cachés et de bienfaits pour notre santé et nos papilles.

Leur rendre leur place d’honneur dans nos vies, promouvoir leur utilisation, c’est ce que je souhaite à travers la culture, la cueillette, et la confection de tisanes et aromates.

Les cultures

Plus d’une vingtaine de plantes aromatiques et de fleurs occupent une surface d’environ 10-12 ares, répartie à plusieurs endroits du jardin :

Agastache, Fenouil, Menthe, Mélisse, Thym, Sarriette, Romarin, Sauge, Lavande, Persil, Livèche, Cassis, Hysope, Basilic, Souci, Bleuet, Mauve, Guimauve, Camomille Romaine, Camomille Matricaire, Bouillon-Blanc, Origan, Achillée Millefeuille

La plupart des plantes sont cultivées sur des buttes de terre pour plusieurs raisons :

  • Une partie du terrain étant située en zone d’aléas d’inondation, l’eau s’écoule plus aisément entre les buttes, ce qui évite ainsi la saturation en eau et l‘asphyxie au niveau du système racinaire.
  • Le sol est devenu plus meuble, ce qui facilite le développement racinaire
  • Il n’y a plus lieu de labourer ou retourner le sol une fois les buttes installées, ce qui favorise le développement de la microfaune du sol
  • L’ergonomie lors des récoltes est améliorée.

Ces buttes sont constamment paillées avec des feuilles mortes, de la tonte en petite quantité ou encore des résidus de leurs propres tailles. C’est ainsi qu’en quelques années, la richesse du sol a considérablement augmenté.

Buttes de cultures en été
Plantations sur les buttes au printemps

Un parterre d’aromates a aussi été implanté sur une zone plus haute et moins sensible aux aléas d’inondations, convenant donc mieux à la culture des plantes méditerranéennes : thym, sarriette, sauge, romarin, lavande, hysope.

Hysope en fleurs
Thym taillé et en fleurs

Un parterre de plantes annuelles a été implanté en 2019 afin d’y cultiver le persil mais aussi quelques fleurs annuelles, telles que le bleuet et le souci, qui sont semées directement au sol au printemps. Le bleuet est devenu rare en sauvage et est sur la liste des plantes protégées et menacées en Wallonie, principalement en raison de l’expansion de l’agriculture intensive. C’est pourquoi je le cultive au jardin.

Souci et bleuet
Persil en octobre

Un jardin en mandala, de forme arrondie et délimité par des pierres de pays, regroupe bon nombre des espèces cultivées, et est notamment utilisé à des fins didactiques.

Jardin en mandala

La Serre

La serre occupe une place importante dans le jardin. Tous les semis y sont effectués à partir de semences certifiées bios ou issus de mes propres cultures. Le bouturage est également pratiqué pour quelques aromates vivaces, tels que le thym, le romarin, la sauge, la menthe, la lavande.

Le basilic est la seule plante dont la culture est réalisée entièrement dans la serre.

Plants à repiquer, en cocooning dans la serre
Plants à repiquer

Récoltes

Les récoltes sont faites à la main, par beau temps, et les plantes sont placées dans des draps ou paniers avant d’être mises à sécher.

Récolte de mélisse
Récolte des fleurs de bleuet
Récolte de fleurs de mauve
Récolte de fleurs de guimauve
Récoltes de fleurs en tout genre : bouillon-blanc, coquelicot, camomille, bleuet et souci
Récolte d’agastache